Notre histoire

ORCHESTRE D’HARMONIE DE LA VILLE DE GIROMAGNY

Historique

A la fin du XIXe siècle, sous l’impulsion des sociétés industrielles florissantes, le monde socioculturel sous-vosgien voit naître bon nombre de coopératives ouvrières, de cercles littéraires, de chorales, de groupes théâtraux et surtout de fanfares. C’est dans ce contexte qu’est créée celle de Giromagny.

Ainsi en 1865, M. Ferdinand André BOIGEOL, maire d’un Giromagny en plein essor démographique, créé un Cercle Populaire et Artistique qui sera l’embryon de la future société musicale.

On trouve les premières traces d’une Fanfare de Giromagny constituée dès 1875 et officielle le 1er janvier 1876, avec à sa tête M. Alfred DUPONT et c’est le 25 mai de la même année que la quinzaine de musiciens se produit pour la première fois devant l’Hôtel de Ville.

Après avoir été dissoute en 1879, la formation giromagnienne tente d’être réorganisée sous l’impulsion des tissages BOIGEOL-WARNOD mais ne pouvant être prise en charge suffisamment par la mairie, elle sera annexée à la compagnie de sapeurs-pompiers nouvellement créée et deviendra ainsi la Fanfare des sapeurs-pompiers, sous la direction de M. Joseph LHOMME. Grâce aux convictions du nouveau directeur, la société est municipalisée à la veille du 14 juillet  1881.

Mai 1882 verra la venue d’un nouveau chef, M. Alexandre COURTES, ancien directeur de la Lyre belfortaine (aujourd’hui Orch. d’Harmonie de la Ville de Belfort). La fanfare municipale de Giromagny connaîtra grâce à lui une période riche de succès où elle se distinguera lors de nombreux concours et concerts.

Au départ de M. COURTES, la fanfare subira un large déclin malgré la ténacité du nouveau chef Léon JEANNENOT et sera dissoute une nouvelle fois en février 1891. Dès avril 1893, la société fragilisée est reconstituée avec à sa tête M. Jules VIRON mais il faudra attendre 1908 pour la retrouver bien structurée, inscrite à un concours mais en 3ème division.

Entre temps, dès 1902, la fanfare accueille des clarinettes puis des flûtes, devenant ainsi l’orchestre d’harmonie dans sa forme encore actuelle. Ainsi, en 1906, elle prend le nom d’Harmonie Municipale de Giromagny. Désorganisée en août 1914, elle reprend ses activités après la guerre avec 21 musiciens seulement. Le 17 avril 1930, après 37 années de direction, Jules VIRON cède sa place à M. Joseph GLANGINE.

Malheureusement, à partir de 1931, la société musicale végètera jusqu’au conflit de 1940, dans une ville de Giromagny en pleine crise industrielle. Après cette période sombre de l’histoire de France, la reprise sera difficile en 1946. Cependant, le 25 juillet 1948, elle obtient une distinction au concours d’Epinal et participe en 1951 au grand festival de Belfort.

Plusieurs chefs se succèderont ensuite au pupitre notamment M. Etienne IZING, qui reconstituera l’Ecole de Musique et sera à l’origine de la « féminisation » de l’harmonie. M. Maurice JOVENE, successeur de M. IZING, démissionne en 1965 et sera remplacé par M. Jean HELY, le chef en second, par ailleurs trésorier depuis 1955et professeur de l’Ecole de Musique.

Avec sa foi en la musique, Jean HELY relancera un orchestre réduit à 14 musiciens et remontera avec l’aide de son frère Michel une nouvelle Ecole de Musique, soucieux d’assurer la relève. Dès 1969, la société peut se produire lors de son 1er Gala de Printemps, devenu aujourd’hui le rendez-vous traditionnel de ses amis mélomanes. Malheureusement, Jean HELY décède le 17 novembre 1989 après 24 années de direction. C’est M. Michel HELY, chef en second, qui prendra la succession de son frère avant de démissionner en 1993.

Sous la présidence de M. Roland MOZER, alors Maire de Giromagny, l’Harmonie sera placée sous la direction de M. Laurent LEHMANN. Les jeunes musiciens sont dès lors formés à l’Ecole de Musique du Pays Sous-Vosgien, celle de Giromagny ayant été fermée avec le départ de M. Michel HELY.

Par obligations professionnelles, M. LEHMANN démissionne en 1994 et cède sa place à M. Walter DEMONTROND. C’est sous son impulsion que la formation giromagnienne, renoue avec la tradition des concours et fait reclasser en 1998 l’orchestre en 3ème division.

L’année suivante, au concours de TROYES, l’Harmonie Municipale de Giromagny obtient un 1er Prix Ascendant la classant désormais en 2ème Division, 2ème Section.

En 2001, l’Harmonie fête ses 120 ans et en 2003 elle obtient un 1er prix ascendant la classant  en 2ème division 1ère section au concours de Bouzonville.

En 2004 , les statuts de l’association sont modifiés, le maire devient Président d’Honneur et le Président est élu par le comité. Marie-Suzanne Nagellen est lors élue Présidente puis réélue en 2008.

Fin 2007, Walter Demontrond démissionne après 13 ans de direction et c’est Cédric Martinez, tromboniste, professeur de musique à Héricourt, qui lui succède. L’Harmonie devenue Orchestre d’Harmonie de la Ville de Giromagny en 2009 anime toujours les diverses manifestations organisées dans la commune et se produit régulièrement dans les villages de la Haute Savoureuse. Agée aujourd’hui de 130 ans elle est la plus vieille association de Giromagny.

 

Commentaires clos.